A l’aube d’une nouvelle ère

Après avoir été à l’école toute ma vie, d’ici un mois cette période de ma vie sera terminée,

après la maternelle, l’école primaire, le collège, le lycée, la prépa, la fac, le changement de villes, de villages, de maisons, de pays, d’amis, une nouvelle ère commence,

Et c’est à la fois excitant et angoissant…Comme tout changement,

C’est bizarre, on fonctionne de six mois en six mois et ça nous parait être toute une vie

On fonctionne en années scolaires, en trimestre, puis en semestre

On fonctionne en période de stage, en-dessous de deux mois, t’es pas payée, au-delà de six,

Un ERASMUS c’est court et ça vous change votre esprit

On fonctionnera bientôt en CDD

Notre vie est toujours plus découpée, compartimentée, et on s’étonne que notre génération ait du mal à se projeter et à envisager un futur sans péripétie, quant c’est la société même qui nous pousse à changer de mode de vie tous les six mois, de lieu de vie, de cocon, d’amis, de pays.

Je dis « pousse », car ce terme est assez neutre, ni trop positif, ni trop négatif, ou du moins il peut être utilisé dans les deux sens, pousser dans le sens de forcer, ou pousser dans le sens d’encourager. Il acquiert le sens qu’on souhaite lui donner. C’est beau la mobilité, c’est beau l’alternance, c’est beau l’altérité. La mise en danger nous fait grandir. Telle une plante qui change de terre, il nous faut un peu de temps d’adaptation, mais une fois implantés, nous grandissons tellement vite que ça en est presque effrayant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s